Les différents moyens de portage

Il existe de nombreux moyens de portage, et il peut être parfois difficile de s'y retrouver. De plus, le discours des vendeurs de matériel de puériculture, non formés au portage, est souvent mal adapté.

Les porte-bébés à éviter

Il existe sur le marché des porte-bébés qui ne sont pas recommandés, soit en raison de l'absence de respect de la physiologie du bébé, soit en raison d'une réelle mise en danger de bébé.

Les porte-bébés dangereux pour bébé sont ceux qui ne permettent pas de dégager correctement les voies respiratoires du porté et qui, en conséquence, génèrent un risque réel d'étouffement. Il s'agit des porte-bébés "hamac", dans lesquels bébé est en position allongée. Les bords du porte-bébé sont alors susceptibles de venir recouvrir entièrement le visage du porté.

 

De même, les porte-bébés "bandeaux"ne sont pas utilisables, et sont même dangereux, avec un bébé trop petit.

 

Sans réel danger, mais ne respectant pas la physiologie du porté comme du porteur, les portes-bébé dans lesquels il existe un dossier rigide et/ou le porté a les jambes qui pendent, sont déconseillés. En effet, pour un portage régulier et intensif, l'absence de respect de la position physiologique de bébé ne favorise pas un développement optimal de la colonne vertébrale et des hanches. En outre, la position adoptée par bébé est moins confortable, pour lui comme pour le porteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est important de noter que certaines marques fréquemment montrées du doigt pour fabriquer des portes-bébé non physiologiques prennent de plus en plus en considération le respect de la physiologie du porté. Il est donc nécessaire, lorsque vous choisissez un porte-bébé, de ne pas vous arrêter à la marque mais de l'essayer et d'examiner la position de bébé.

 

En outre, une classique écharpe de portage, si elle est mal utilisée, peut ne pas respecter la physiologie de bébé et s'avérer également dangereuse.

Pour ces raisons, il est fortement recommandé de venir assister à un atelier de portage.

Position physiologique
Positions non physiologiques

Les moyens de portage adaptés dès la naissance

Les moyens de portage parfaitement adaptés aux bébés, y compris prématurés, dès la naissance, sont :

- les écharpes de portage simples

- les écharpes de portage montées en sling (sur anneaux)

 

 

Une écharpe de portage, montée en sling ou pas, va permettre de respecter totalement la position physiologique de bébé : le tissu va mouler bébé et le soutenir dans sa position naturelle, sans créer de tension.

Différentes sortes d'écharpes de portage existent : des écharpes tissées, le plus souvent en coton ; des écharpes tricotées, avec ou sans élasthane, qui sont extensibles.

Les écharpes tissées sont les plus polyvalentes et les plus durables dans le temps : elle peuvent être utilisées longtemps, même avec un grand bébé, permettent de porter devant, sur le côté, ou sur le dos, que ce soit avec une ou plusieurs couches de tissus. Il est possible de faire de nombreux nouages variés.

Les écharpes tissées sont aussi les écharpes au sein duquel vous aurez le plus grand choix : taille, composition, grammage,... Autant de caractéristiques compliquées à interpréter.

Quelques conseils pour se sentir moins perdue :

- Privilégier les écharpes 100% coton, faciles d'entretien. De nombreuses marques basiques sont très bien : Dydimos, Lennylamb, Storchwenger, Ling ling d'amour, Little frog, Girasol, Néobulle.... Vous êtes certaines de ne pas vous tromper.

- Evitez certaines marques qui ont un effet de mode mais dont les tissus ne sont pas nécessairement très adaptés car, par exemple, le tissage ou l'épaisseur du tissu ne convient pas. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de mamans porteuses, dans des groupes de discussion ou bien à contacter une monitrice de portage.

 

Les écharpes tricotées ont l'avantage de permettre de faire le noeud avant de positionner bébé dans l'écharpe. Mais il est parfois difficile de bien réaliser la tension du noeud sans bébé. En outre, des noeuds triple couche sont la plupart du temps nécessaires pour des questions de sécurité. Enfin, elles sont inconfortables dès lors que bébé dépasse un certain poids. 

De mon point de vue, ce sont des écharpes à réserver, pour leur effet cocon et leurs limites, aux premiers mois de vie de bébé. 

 

 

Les sensations entre une écharpe tissée et une écharpe tricotée sont très différentes. Pour se faire une idée, vous pouvez venir tester plusieurs modèles lors d'un atelier de portage.

Les moyens de portage adaptés aux bébés plus grands

Une fois que bébé a grandi, et en particulier dès lors qu'il sait se mettre assis seul, de nouvelles possibilités d'ouvrent à vous : les porte-bébés préformés offrent une facilité d'utilisation et un confort certain que les parents apprécient.

Bien qu'une installation sur la hanche soit possible, les préformés sont surtout fait pour porter sur le ventre ou bien sur le dos.

Ils sont constitués d'une ceinture ventrale, d'un tablier dans lequel bébé viendra se placer et de deux bretelles. Les ceintures et les bretelles peuvent être à clips ou bien tout simplement des pans à nouer. Il existe de nombreuses déclinaisons sur ces points.

En outre, certains préformés sont spécialement destinés aux grands bébés, appelés "toddler".

 

 

De même, certaines marques ont conçu des préformés qu'il est possible d'utiliser de manière à peu près physiologique avec des petits bébés.

 

Sans permettre, comme une écharpe, un portage sur mesure y compris pour les prématurés, ces modèles doivent être présentés car ils peuvent permettre à certaines personnes réfractaires à l'écharpe de porter dans des conditions correctes : l'assise ne force pas l'écart des hanches de bébé, tout en lui faisant prendre une position accroupie.

Plusieurs modèles sont intéressants : avec clips, il y a le Néo chez Néobulle et l'emeibaby. Mais ils atteindront vite leurs limites quand bébé grandira...

Les porte-bébés d'ailleurs

Partout dans le monde, des moyens variés ont été inventés pour porter les bébés.

Certains sont intéressants à plusieurs égards :

- le podeagi : d'origine japonaise, le podeagi permet un portage physiologique dès la naissance. Il est composé d'un tablier et de deux pans cousus aux deux extrémités supérieures du tablier.

- l'onbuhimo : d'origine coréenne, l'onbuhimo ne comporte pas de ceinture ventrale. Il est composé d'un tablier, de deux pans cousus aux extrémités supérieures du tablier et de deux anneaux cousus aux extrémités inférieures du tablier. Il existe une version occidentale appelé "onbu sad", où les pans et les anneaux ont été remplacés par des bretelles réglables. J'ai écrit un article sur le sujet sur ma page facebook.

L'onbuhimo permet de porter bébé sur le dos dans une excellente position. Il est toutefois réservé aux bébés capables de s'asseoir seuls.

- le pagne : couramment utilisé dans les pays africains, le pagne permet un portage dos très rapide d'installation. Dépourvu de tensions au niveau de la ceinture abdominale et des épaules, ce portage est très confortable. Il n'est toutefois pas destiné à des portages de longues durées, sauf à régulièrement réajuster le serrage.

- le rebozo : d'origine sud-américaine, le rebozo (qui est également le nom d'un noeud) est un morceau de tissu utilisé pour porter principalement sur la hanche, mais qui permet également un portage dos (utilisé comme un pagne).