• bebeblotti

Le rhassoul, poudre magique

Aujourd'hui, premier post vie pratique sur un sujet qui revient souvent lors des discussions avec les copines : pourquoi et comment j'utilise le rhassoul?


Ayant pris conscience tant de la quantité de plastique jeté issu des bouteilles de shampoing vides que des compositions méga cracra de la plupart des dits shampoing, j'ai recherché le moyen de concilier ma conscience écolo avec les besoins de mes cheveux. Après avoir envisagé le "no poo", très à la mode, mais qui ne me tentait que moyennement, après avoir testé quelques shampoing solides que mes cheveux n'ont pas franchement appréciés, j'ai finalement trouvé la solution qui me convient : le rhassoul.




Le rhassoul (ou ghassoul) est une catégorie d'argile nettoyante.


Il est donc possible de se laver non seulement les cheveux avec, mais également le visage, le corps,...


Pour ce faire, il suffit de mélanger la poudre de rhassoul avec de l'eau et d'appliquer la pâte ainsi obtenue.


Laisser poser, rincer, c'est propre!



Plus précisément, pour me laver les cheveux au rhassoul, voici les ingrédients que j'utilise (étant précisé que seule la poudre de rhassoul mélangée à l'eau peut suffire) :


- de la poudre de rhassoul

- de l'huile d'argan

- du vinaigre de cidre

- les ustensibles : bol en inox, petite cuillère en bois, gros peigne, grande bouteille en verre


Mon rituel de lavage est devenu le suivant :

- je masse les longueurs de mes cheveux avec de l'huile d'argan (car elles ont une tendance sèche. Cette étape n'est donc pas nécessaire si vous avez les cheveux gras ou normaux)

- je verse un peu de poudre de rhassoul dans le bol, un peu d'eau et je mélange avec la cuillère en bois. Si besoin, j'ajoute plus d'eau (attention, il vaut mieux mettre peu d'eau au début et devoir en ajouter après. Si vous en mettez trop, vous ne pourrez plus revenir en arrière). L'objectif est d'obtenir une pâte onctueuse :



- je mouille mes cheveux et applique la crème de rhassoul aux racines uniquement (toujours en raison de mes longueurs sèches).

- je laisse poser une dizaine de minutes.

- je mouille un peu plus mes cheveux, passe le gros peigne afin d'étaler la pâte sur mes longueurs, puis rince à l'eau.

- je fais un dernier rinçage à l'eau vinaigrée (eau froide et vinaigre de cidre mélangés dans la bouteille en verre).


Les avantages :

- j'utilise beaucoup moins de plastique qu'avant (la poudre de rhassoul que j'achète est commercialisée dans une pochette plastique fine qui me dure plusieurs mois...)

- mes cheveux ne sont plus agressés par les compositions chimiques des shampoing : ils regraissent donc beaucoup moins vite. C'est impressionnant et ça m'a fait réaliser à quel point les compositions des shampoing n'étaient en réalité faites que pour décaper les cheveux. Je suis passé d'un shampoing tous les deux jours à un lavage au rhassoul par semaine, voire moins...

- mes cheveux gardent leur volume très très longtemps.

- le rhassoul peut aussi être utilisé pour laver le visage, le corps, en douceur, y compris ceux des enfants : je peux vous dire qu'ils sont ravis de se barbouiller de rhassoul pour se laver!


Le seul inconvénient que j'ai trouvé : un lavage au rhassoul me prend plus de temps qu'un shampoing.


Alors, ça vous tente?









100 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now